Les Chroniques de Trinity

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Ceci est une page sur la recherche de la vérité quel que soit son image. Entrez dans le terrier du lapin blanc. Ici le but principal de cette page c'est que chacun mette sa pierre. Vous pouvez mettre sur nwo, franc maçon, haarp, puce rfid, satanisme qui a un rapport avec les illuminati ou les FM:. ,contre la pédophilie, sur la malbouffe, expériences scientifique, gaz de schiste, anti sionisme, économie mondiale, musiques et films illuminatis, enfin tout ce qui sert à faire ouvrir les yeux... Il est temps de prendre la pilule...

samedi 24 septembre 2011

Barbara Bush serait elle la fille illégitime d'Aleister Crowley ?









Peu de gens savent que l'un des individus les plus notoires de l'histoire britannique pourrait avoir contribué à la lignée de notre président actuel. 

Aleister Crowley, alias «La Grande Bête 666" - le praticien infâme de «magie sexuelle» dont la devise était "Fais ce que tu veux» - est venu à connaître un grand nombre de personnes remarquables, dont la grand-mère maternelle de George W. Bush .
 «Connaitre», dans ce cas, peut être pris dans le sens biblique. Les faits donnent raison à la possibilité troublante qu'il était le vrai père de Barbara Bush, l'ex-première dame et mère de George W. Bush.

L'histoire peut sembler difficile à croire au premier abord, jusqu'à ce qu’on en apprenne un peu plus sur les relations inter-sociales qui liaient l'ensemble de ces parties .
Plus précisément, nous devons nous concentrer sur une femme fascinante nommée Pauline Pierce, née Pauline Robinson - dont le troisième enfant fut appelé Barbara.

La plupart des sources ne disent presque rien sur cette femme mais nous pouvons en savoir un peu plus sur son mari Marvin Pierce, le président de la Société McCall, qui a publié le magazine McCall et Redbook.
 
Il a épousé Pauline, une belle jeune femme du monde, en 1919. Leur premier enfant, Marthe, est née l'année suivante, le second, James, est né en 1921.
A cette époque, Aleister Crowley vivait dans un monde très différent. Il avait entrepris à l’époque la rédaction du « Livre de la Loi » et la « fondation » de l'abbaye de Thélème, à Villa Caldarazzo près de Cefalu en Italie. L'objectif de Crowley était de
fonder une communauté de disciples autour des trois membres d'origine de l'Abbaye qu’étaient Leah Hirsig (une occultiste qui lui donna une fille), Ninette Fraux (sa maitresse) et lui-même.

Pauline, cependant, avait un coté caché - qu'on pourrait appeler (sans intention de tout jugement ou l'insulte) un côté sauvage. Nous obtenons un aperçu de  d'elle de cette entrée de Wikipedia :
Le magazine W l'a décrite une fois comme «belle, fabuleuse, critique, et cultivée" et "une ancienne beauté de l'Ohio avec des goûts extravagants" ...

Les rumeurs que Pauline avait eu une aventure avec Dwight D. Eisenhower n'ont jamais été vérifiées ... Pourtant, les tabloïds  et les potins des années 40 l’ont associée avec d'autres hommes éminents dans la politique et le cinéma.
Je n'ai pas encore pu avoir une confirmation indépendante de sa liaison avec Eisenhower, bien que personnellement je ne vois aucune raison de douter que cela n’aurait pas eut lieu. Cependant, nous pouvons très bien avoir des raisons de croire qu'elle a commencé sa période « expérimentale » avant les années 40.

Un initié du sixième niveau au sein de l'OTO (Ordo Templi Orientis, la société mystique à laquelle Crowely fut placé en charge de la Grande-Bretagne et de l'Irlande avec la charge de X° de l'Ordre, dernier grade de l'O.T.O. conférant la contrôle sur une aire géographique déterminée et qu’il dirigea dans les années 1920 m'a mis sur cette voie de recherche en révélant que Pauline Robinson s'était lié d'amitié d'une femme du nom de Nellie O'Hara, une aventurière américaine qui, à un moment donné au cours de ses voyages européens, a rencontré le célèbre écrivain Frank Harris.
Malgré son âge avancé, Harris avait toujours maintenu une réputation pour excès sexuels qui rivalisait avec Crowley. Durant cette période (1919-1927), Nellie et Frank Harris avaient vécu comme mari et femme, bien qu'ils ne pouvaient pas réellement se marier parce seconde épouse de Harris était encore en vie et ne lui accordait pas le divorce.

Harris et Crowley étaient de très bons amis. Mais encore plus, à cette époque Crowley était pour lui beaucoup que le proverbial «ami que l’on trouve dans le besoin."

Pendant la période de l'Abbaye, un disciple de Crowley était accidentellement décédé lors d'une cérémonie magique. L'incident avait créé une tempête de publicité non désirée (la presse à sensation britannique avait étiqueté Crowley  « L’homme le plus mauvais au monde », ce qui avait incité le gouvernement de Mussolini à expulser Crowley et ses disciples hors du sol italien. Ce fut comme ça qu’en 1924, alors que Crowley  vivait dans la pauvreté en France son ami Frank Harris  le prit gentiment sous son toit.  Cet arrangement entraina inévitablement  la rencontre de Crowley avec Nellie.

Dans un des agendas de Crowley, auquel j'ai pu avoir accès, indique clairement qu'il dépendait de l’aide financière d’ Harris:
3 janvier 1924 - "Une nouvelle fois pas de chance sur les liquidités: mais FH m’a promis 500 fr pour demain - afin que je puisse aller à Paris. Une nouvelle étape de l'établissement de la Loi de Thelema.. .
Mais l'argent vient rapidement à manquer, et AC (comme ses associés l’appelaient) dut bientôt demander à son ami un autre recours fiancié. A cette époque, Harris avait écrit un recueil  sur l’érotisme autobiographique intitulé  «My life and loves ». Il avait également acheté un  journal, « The Evening Telegram ». Mais il n'avait ni les ressources , ni les compétences  pour  gérer et voir le succès de son entreprise. Et bientôt, il se trouva dans la même situation financière que Crowley.

Malgré sa situation économique précaire, Crowley avait continué à  concentré  toute son attention sur la magie sexuelle. Quelques années auparavant, lui et une de ses disciples nommé Jeanne Foster (aka Soror Hilarion) avaient effectué un rite sexuel magiques conçu pour donner naissance à un enfant destiné  à perpétrer les travaux de Crowley. Je n'ai pas été en mesure de savoir  si il a mené des expériences similaires avec Nellie, mais étant donné les propensions poly-amoureux de toutes les parties impliquées, il ne faut pas  en écarter la possibilité.

Pauline l’amie de Nellie, aura sans aucun doute  scandalisé son entourage social en décidant de se rendre en France toute seule en laissant ses  deux très jeunes enfants en Amérique au soin de leurs nourrices. Surement que la correspondance avec son amie - dont la vie en France avec son célèbre amant écrivain devait sembler tellement glamour pour une jeune fille de bonne société américaine – pourrait avoir fait croitre en elle son envie de voir le monde, son mari, de plus en plus lié à ses fonctions avec la Société McCall, ne partagent pas cet esprit d'aventure….

C'est ainsi que ces quatre personnes se sont réunies: Frank Harris, Nellie O'Hara, Pauline Pierce, et Aleister Crowley. Quiconque a étudié la vie de Crowley va comprendre que ce qui s'est passé par la suite a été, en un sens, inévitable. 


Dans son agenda pendant cette période, Crowley écrit souvent le sigle «PVN » qui fait référence cryptique à sa position sexuelle préférée, que certaines de ses partenaires trouvaient vraiment déplaisante. (Les lettres dérivent du latin pour "Le chemin de l'entrée de l’Enfer.") Ceci est une annotation commune dans les dossiers de pratiques magiques Crowley.
 Nous trouvons aussi l'étrange initiales "ECL". Après avoir étudié la question pendant un certain temps, j’en suis venu à la conclusion qu'il s'agissait d'une référence à la pratique dite du "Eroto-Comotose Lucidité." (est une technique de magie sexuelle a plusieurs variantes et  qui est utilisé dans un certain nombre de façons différentes par les communautés spirituelles. Une forme commune du rituel des utilisations répétées de stimulation sexuelle (mais pas à l'orgasme) de placer l'individu dans un état ​​entre le sommeil profond et le début de l'éveil ainsi que l'épuisement, permettant au praticien de communier avec Dieu.)

Avant de poursuivre, je tiens à souligner que l'année 1924 a une signification particulière dans le chronologie de Crowley. A cette époque, il est dit avoir subi «l'épreuve suprême »  liés à sa réalisation dans l'année de l'Ipsissimus (être libre des restrictions et de la nécessité, de ce fait la vie en parfait équilibre avec l'univers manifesté), la plus grande réalisation magique au sein de son ordre.
La nature exacte de cette épreuve reste mystérieux. Je crois qu’un indice important peut être trouvé dans sa description du rite de Eroto-Comotose lucidité:

S'il pratiquait cette «épreuve» en 1924, alors nous pouvons  présumer que ses principaux associés de l'époque - y compris Nellie et Pauline –lui servaient d’assistants.

Pauline retourna en Amérique en début Octobre de 1924.
Le 8 Juin 1925, elle donna naissance à une fille nommée Barbara. Barbara Pierce a épousé George HW Bush, qui devint le 41e président des États-Unis.

Mais qui était le père de Barbara?
La chronologie indique que cela aurait pu être Crowley, mais il pourrait tout aussi bien pu Marvin Pierce. La vérité sur les rituels sexuels  Crowleyens sont divulgués seulement aux plus hauts initiés de l'OTO, dans un document faussement intitulé "Emblèmes et Modes d'utilisation."

Aleister Crowley est-il le père de Barbara Bush?
Même elle ne pourrait le  savoir avec certitude,  et en effet, je n'ai aucun moyen de savoir si elle n’a jamais évoqué cette possibilité.
Cependant, beaucoup de personnes ont  noté la ressemblance - et cette ressemblance n'est pas seulement physique !
Beaucoup se souviendront  des remarques hautaines et irréfléchies de l'ex-Première Dame dis dans la foulée après la catastrophe Katrina.
Ceux "qui sont dans le savoir" se souviendrons d’une réaction  similaire eut par Aleister Crowley lors de la perte de 4 de des accompagnateurs  lors de  la première tentative d’ascension  du Kangchanjunga (un des sommets de l'Himalaya)  expédition menée par Aleister Crowley.
Son commentaire fut: « C'est précisément le genre de chose pour laquelle je n'ai aucune sympathie" 


 Source : CannonFire








Cet extrait fait partie des commentaires sous l’article originale en anglais, et je vous prie d’ailleurs de m’excuser pour les traductions.




C'est une citation du livre de Kitty Kelley : Les Bush – La véritable histoire d’une dynastie.
Cet extrait pourrait  aider à juger l’affirmation ci-dessus (plutôt franchement ?) comme quoi Barbara Bush pourrait être une fille illégitime de Crowley,  en se basant sur la dynamique interpersonnelle de la famille  Pierce qui a toujours traité Barbara comme le seul être de seconde classe de la famille. Ce qui est assez intéressant car il n’y pas beaucoup d'explications publiques sur le  pourquoi ou  le comment tout cela à commencé.
Page 68-69:

« Barbara avait 16 ans et était mince au moment où elle a rencontré Poppy Bush. Elle n’étais jamais sortie avec quelqu’un avant cela, ni n’avait donné ou reçu un baisé romantique . Entre les deux ce fut une attraction instantanée, fraîche et pleine d'espoir. Leurs familles se souviennent d’eux comme de deux poulains se pourchassant autour d’un l'anneau.
 "Ils étaient deux garçons manqués » a déclaré Mary Carter  la tante de George Walker.
Barbara a joué au foot au  Ashley Hall, l'école des filles, qu’elle fréquentait à Charleston, en Caroline du Sud. Elle a aussi joué au tennis et disait qu'elle pouvait retenir son souffle et nager sous l'eau pendant deux longueurs de bassin. Sa mère décourageait son intérêt dans le sport comme sa façon d'être un garçon manqué.
Pauline Robinson Pierce aurait préféré une fille plus féminine, moins exubérant que cette jeune maladroite en surpoids qui n’arrêtait pas de se cogner aux tableaux anciens et de casser en mille morceaux la précieuse  porcelaine chinoise. 
Barbara, la troisième de quatre enfants, avait passé la majeure partie de sa vie comme était le vilain petit canard d’une mère à la beauté élégante. Sa soeur aînée, Martha, mince et incroyablement charmante, avait fait la couverture de Vogue en 1940. Barbara, malheureusement, avait les os gros comme ceux de son père [qui aurait pu être fait Crowley?]. Sa mère la traitait comme un « boulé ». Pour se consoler et se défendre, elle a commencé à mangé en permanence et a développé une langue bien fourchue.
"Je pensais qu'elle était vraiment moyenne et sarcastiques [quand nous étions enfants]», a déclaré Juin Biedler, un ami d'enfance dont Barbara aimait se moquer à cause de son bégaiement. Biedler pense que cette cruauté de la part de Barbara, pourrait être le résultat d'avoir «une mère qui délaissait sa fille »

Contrairement à George, Barbara n'était proche d’aucun de  ses frères ou sœur.

Elle ne pouvait pas rivaliser avec la beauté de sa sœur de cinq ans son aînée, et elle était coincée entre deux frères. Jim, le plus âgé, avait des problèmes de comportement, et Scott, le plus jeune, avait des problèmes physiques (un kyste dans la moelle osseuse de son épaule), qui préoccupaient leurs parents.

Barbara se sentait  privée de leur attention et e leur affection. Elle a compensé ce manque, en développant une personnalité épineuse et courageuse».


2 commentaires:

  1. Je suis l'auteur de cet article. Vous ete un idiot. Initialement, il a ete publie sur Avril 1. Dans ma pays, nous avons une tradition a cette date. Peut-etre vous avez la meme tradition...?

    Ma francais est tres mauvais; pardonnez-mois, s'il-vous plait.

    RépondreSupprimer
  2. Oues la tradition de polluer le net avec de la desinformation.C'est navrant!

    RépondreSupprimer