Les Chroniques de Trinity

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Ceci est une page sur la recherche de la vérité quel que soit son image. Entrez dans le terrier du lapin blanc. Ici le but principal de cette page c'est que chacun mette sa pierre. Vous pouvez mettre sur nwo, franc maçon, haarp, puce rfid, satanisme qui a un rapport avec les illuminati ou les FM:. ,contre la pédophilie, sur la malbouffe, expériences scientifique, gaz de schiste, anti sionisme, économie mondiale, musiques et films illuminatis, enfin tout ce qui sert à faire ouvrir les yeux... Il est temps de prendre la pilule...

lundi 5 septembre 2011

Vérité sur La Passion du Christ de Mel Gibson ou arrétez d'appeler les gens antisémites quand vous savez pas de quoi vous parlez


Voici l'extrait de la scène qui a valut l'arret de sa carrière de l'acteur/réalisateur Mel Gibson et surtout qui lui a valut l'étiquette de gros facho antisémite de la part de toute la communauté juive/sioniste et bien sur repris en coeur par les idiots (in)utiles de la planète.





Et regardez bien cette vidéo parceque maintenant vu que la plupart de vous et surtout des idiots (in)utiles critiquez par principe cet homme sans avoir lu le moindre passages des évangiles et en vous laissant encore une fois absorber totalement par le mensonge sioniste, je vais vous faire un long copié/collé des fameux passages des évangiles dont Mel Gibson s'est servi pour réalisé son film et vous allez avoir des surprises....

Jean Chapitre 18-19

[28] Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire: c'était le matin. Ils n'entrèrent point eux-mêmes dans le prétoire, afin de ne pas se souiller, et de pouvoir manger la Pâque.
[29] Pilate sortit donc pour aller à eux, et il dit: Quelle accusation portez-vous contre cet homme?
[30] Ils lui répondirent: Si ce n'était pas un malfaiteur, nous ne te l'aurions pas livré.
[31] Sur quoi Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et jugez-le selon votre loi. Les Juifs lui dirent: Il ne nous est pas permis de mettre personne à mort.
[32] C'était afin que s'accomplît la parole que Jésus avait dite, lorsqu'il indiqua de quelle mort il devait mourir.
[33] Pilate rentra dans le prétoire, appela Jésus, et lui dit: Es-tu le roi des Juifs?
[34] Jésus répondit: Est-ce de toi-même que tu dis cela, ou d'autres te l'ont-ils dit de moi?
[35] Pilate répondit: Moi, suis-je Juif? Ta nation et les principaux sacrificateurs t'ont livré à moi: qu'as-tu fait?
[36] Mon royaume n'est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas. [37] Pilate lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix.
[38] Pilate lui dit: Qu'est-ce que la vérité? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau pour aller vers les Juifs, et il leur dit: Je ne trouve aucun crime en lui.
[39] Mais, comme c'est parmi vous une coutume que je vous relâche quelqu'un à la fête de Pâque, voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs?
[40] Alors de nouveau tous s'écrièrent: Non pas lui, mais Barabbas. Or, Barabbas était un brigand.
[1] Alors Pilate prit Jésus, et le fit battre de verges.
[2] Les soldats tressèrent une couronne d'épines qu'ils posèrent sur sa tête, et ils le revêtirent d'un manteau de pourpre; puis, s'approchant de lui,
[3] ils disaient: Salut, roi des Juifs! Et ils lui donnaient des soufflets.
[4] Pilate sortit de nouveau, et dit aux Juifs: Voici, je vous l'amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun crime.
[5] Jésus sortit donc, portant la couronne d'épines et le manteau de pourpre. Et Pilate leur dit: Voici l'homme. [6] Lorsque les principaux sacrificateurs et les huissiers le virent, ils s'écrièrent: Crucifie! crucifie! Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le; car moi, je ne trouve point de crime en lui.
[7] Les Juifs lui répondirent: Nous avons une loi; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu'il s'est fait Fils de Dieu. [8] Quand Pilate entendit cette parole, sa frayeur augmenta.
[9] Il rentra dans le prétoire, et il dit à Jésus: D'où es-tu? Mais Jésus ne lui donna point de réponse.
[10] Pilate lui dit: Est-ce à moi que tu ne parles pas? Ne sais-tu pas que j'ai le pouvoir de te crucifier, et que j'ai le pouvoir de te relâcher?
[11] Jésus répondit: Tu n'aurais sur moi aucun pouvoir, s'il ne t'avait été donné d'en haut. C'est pourquoi celui qui me livre à toi commet un plus grand péché.
[12] Dès ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs criaient: Si tu le relâches, tu n'es pas ami de César. Quiconque se fait roi se déclare contre César.
[13] Pilate, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors; et il s'assit sur le tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha.
[14] C'était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs: Voici votre roi.
[15] Mais ils s'écrièrent: Ote, ôte, crucifie-le! Pilate leur dit: Crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n'avons de roi que César.
[16] Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et l'emmenèrent.


Marc chapitre 15

15:1 Dès le matin, les principaux sacrificateurs tinrent conseil avec les anciens et les scribes, et tout le sanhédrin. Après avoir lié Jésus, ils l'emmenèrent, et le livrèrent à Pilate.
15:2 Pilate l'interrogea: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis.
15:3 Les principaux sacrificateurs portaient contre lui plusieurs accusations.
15:4 Pilate l'interrogea de nouveau: Ne réponds-tu rien? Vois de combien de choses ils t'accusent.
15:5 Et Jésus ne fit plus aucune réponse, ce qui étonna Pilate.
15:6 A chaque fête, il relâchait un prisonnier, celui que demandait la foule.
15:7 Il y avait en prison un nommé Barabbas avec ses complices, pour un meurtre qu'ils avaient commis dans une sédition.
15:8 La foule, étant montée, se mit à demander ce qu'il avait coutume de leur accorder.
15:9 Pilate leur répondit: Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juif?
15:10 Car il savait que c'était par envie que les principaux sacrificateurs l'avaient livré.
15:11 Mais les chefs des sacrificateurs excitèrent la foule, afin que Pilate leur relâchât plutôt Barabbas.
15:12 Pilate, reprenant la parole, leur dit: Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs?
15:13 Ils crièrent de nouveau: Crucifie-le!
15:14 Pilate leur dit: Quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Crucifie-le!
15:15 Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.
15:16 Les soldats conduisirent Jésus dans l'intérieur de la cour, c'est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte.
15:17 Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d'épines, qu'ils avaient tressée.
15:18 Puis ils se mirent à le saluer: Salut, roi des Juifs!
15:19 Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui.
15:20 Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier.

Matthieu chapitre 27

][ Dès que le matin fut venu, tous les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus, pour le faire mourir.
][ Après l'avoir lié, ils l'emmenèrent, et le livrèrent à Ponce Pilate, le gouverneur.
][ Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu'il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens,
][ en disant: J'ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe? Cela te regarde.
][ Judas jeta les pièces d'argent dans le temple, se retira, et alla se pendre.
][ Les principaux sacrificateurs les ramassèrent, et dirent: Il n'est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, puisque c'est le prix du sang.
][ Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers. ][ C'est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu'à ce jour.
][ Alors s'accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète: Ils ont pris les trente pièces d'argent, la valeur de celui qui a été estimé, qu'on a estimé de la part des enfants d'Israël;
][ et ils les ont données pour le champ du potier, comme le Seigneur me l'avait ordonné.
][ Jésus comparut devant le gouverneur. Le gouverneur l'interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis.
][ Mais il ne répondit rien aux accusations des principaux sacrificateurs et des anciens.
][ Alors Pilate lui dit: N'entends-tu pas de combien de choses ils t'accusent?
][ Et Jésus ne lui donna de réponse sur aucune parole, ce qui étonna beaucoup le gouverneur.
][ A chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule.
][ Ils avaient alors un prisonnier fameux, nommé Barabbas.
][ Comme ils étaient assemblés, Pilate leur dit: Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas, ou Jésus, qu'on appelle Christ?
][ Car il savait que c'était par envie qu'ils avaient livré Jésus.
][ Pendant qu'il était assis sur le tribunal, sa femme lui fit dire: Qu'il n'y ait rien entre toi et ce juste; car aujourd'hui j'ai beaucoup souffert en songe à cause de lui.
][ Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus. ][ Le gouverneur prenant la parole, leur dit: Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche? Ils répondirent: Barabbas.
][ Pilate leur dit: Que ferai-je donc de Jésus, qu'on appelle Christ? Tous répondirent: Qu'il soit crucifié!
][ Le gouverneur dit: Mais quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Qu'il soit crucifié!
][ Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit: Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde.
][ Et tout le peuple répondit: Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants!
][ Alors Pilate leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.
][ Les soldats du gouverneur conduisirent Jésus dans le prétoire, et ils assemblèrent autour de lui toute la cohorte. ][ Ils lui ôtèrent ses vêtements, et le couvrirent d'un manteau écarlate.
][ Ils tressèrent une couronne d'épines, qu'ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s'agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs!
][ Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête.
][ Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier

Luc Chapitres 22 - 23

][ Les hommes qui tenaient Jésus se moquaient de lui, et le frappaient.
][ Ils lui voilèrent le visage, et ils l'interrogeaient, en disant: Devine qui t'a frappé.
][ Et ils proféraient contre lui beaucoup d'autres injures.
][ Quand le jour fut venu, le collège des anciens du peuple, les principaux sacrificateurs et les scribes, s'assemblèrent, et firent amener Jésus dans leur sanhédrin. (22-67) Ils dirent:
][ Si tu es le Christ, dis-le nous. Jésus leur répondit: Si je vous le dis, vous ne le croirez pas;
][ et, si je vous interroge, vous ne répondrez pas.
][ Désormais le Fils de l'homme sera assis à la droite de la puissance de Dieu.
][ Tous dirent: Tu es donc le Fils de Dieu? Et il leur répondit: Vous le dites, je le suis.
][ Alors ils dirent: Qu'avons-nous encore besoin de témoignage? Nous l'avons entendu nous-mêmes de sa bouche.
1 Ils se levèrent tous, et ils conduisirent Jésus devant Pilate.
][ Ils se mirent à l'accuser, disant: Nous avons trouvé cet homme excitant notre nation à la révolte, empêchant de payer le tribut à César, et se disant lui-même Christ, roi.
][ Pilate l'interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis.
][ Pilate dit aux principaux sacrificateurs et à la foule: Je ne trouve rien de coupable en cet homme.
][ Mais ils insistèrent, et dirent: Il soulève le peuple, en enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu'ici.
][ Quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen;
][ et, ayant appris qu'il était de la juridiction d'Hérode, il le renvoya à Hérode, qui se trouvait aussi à Jérusalem en ces jours-là.
][ Lorsque Hérode vit Jésus, il en eut une grande joie; car depuis longtemps, il désirait le voir, à cause de ce qu'il avait entendu dire de lui, et il espérait qu'il le verrait faire quelque miracle.
][ Il lui adressa beaucoup de questions; mais Jésus ne lui répondit rien.
][ Les principaux sacrificateurs et les scribes étaient là, et l'accusaient avec violence.
][ Hérode, avec ses gardes, le traita avec mépris; et, après s'être moqué de lui et l'avoir revêtu d'un habit éclatant, il le renvoya à Pilate.
][ Ce jour même, Pilate et Hérode devinrent amis, d'ennemis qu'ils étaient auparavant.
][ Pilate, ayant assemblé les principaux sacrificateurs, les magistrats, et le peuple,
][ leur dit: Vous m'avez amené cet homme comme excitant le peuple à la révolte. Et voici, je l'ai interrogé devant vous, et je ne l'ai trouvé coupable d'aucune des choses dont vous l'accusez;
][ Hérode non plus, car il nous l'a renvoyé, et voici, cet homme n'a rien fait qui soit digne de mort.
][ Je le relâcherai donc, après l'avoir fait battre de verges.
][ A chaque fête, il était obligé de leur relâcher un prisonnier.
][ Ils s'écrièrent tous ensemble: Fais mourir celui-ci, et relâche-nous Barabbas.
][ Cet homme avait été mis en prison pour une sédition qui avait eu lieu dans la ville, et pour un meurtre.
][ Pilate leur parla de nouveau, dans l'intention de relâcher Jésus.
][ Et ils crièrent: Crucifie, crucifie-le!
][ Pilate leur dit pour la troisième fois: Quel mal a-t-il fait? Je n'ai rien trouvé en lui qui mérite la mort. Je le relâcherai donc, après l'avoir fait battre de verges.
][ Mais ils insistèrent à grands cris, demandant qu'il fût crucifié. Et leurs cris l'emportèrent:
][ Pilate prononça que ce qu'ils demandaient serait fait.
][ Il relâcha celui qui avait été mis en prison pour sédition et pour meurtre, et qu'ils réclamaient; et il livra Jésus à leur volonté.

Je ne sais pas si vous avez vraiment tout lu de ce que j'ai reporté des évangiles. Dans le cas ou vous les auriez lu, dites moi,  que vous croyez en Jésus Christ ou pas, là n'est pas la question:

Est-ce que Mel Gibson aurait réussit à trouver un moyen pour remonter le temps et avec cela écrire lui même les 4 évangiles sous les faux noms de Luc, Matthieux, Marc et Jean ?

Ou  encore une fois, les "pauvres" sionistes se sont bien joué de votre ignorance dans le sujet et par la même occasion ont détruit la carrière d'un acteur/ réalisateur qui a su nous amuser et émouvoir (n'oubliez pas que L'homme sans visage, BraveHeart et Apocalypto avaient été réalisés par lui aussi) parcequ'il avait osé portait sur l'écran la vérité?

Ou bien ils  ont encore réussit une nouvelle fois à vous faire avaler leurs mensonges comme ils ont réussit à le faire pour toute l'histoire mondiale en cachant ou supprimant les passages où leur image de marque pouvais être salie en quelque sorte?

Ouvrez les yeux et appréciez ce merveilleux film qu'est La passion du Christ car jamais un film sur le sujet ne sera aussi fidèle aux évangiles que celui ci. Je me suis amusée à vous faire un copié/collé  de la fameuse scène incriminée, mais si vous en avez l'occasion ou la curiosité, lisez les et vous verrez que ce que vous voyez sur l'écran vous le lirez en totalité dans les évangiles.

Merci pour votre temps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire