Les Chroniques de Trinity

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Ceci est une page sur la recherche de la vérité quel que soit son image. Entrez dans le terrier du lapin blanc. Ici le but principal de cette page c'est que chacun mette sa pierre. Vous pouvez mettre sur nwo, franc maçon, haarp, puce rfid, satanisme qui a un rapport avec les illuminati ou les FM:. ,contre la pédophilie, sur la malbouffe, expériences scientifique, gaz de schiste, anti sionisme, économie mondiale, musiques et films illuminatis, enfin tout ce qui sert à faire ouvrir les yeux... Il est temps de prendre la pilule...

dimanche 23 octobre 2011

L'Atlantide et l'école des mystères


Nous allons à travers ce reportage nous intéresser à toute la symbolique qui se cache derrière l'oeil d'Horus.

Avant le déluge, une civilisation nommée les atlantes était très avancée, aussi bien au niveau technologique que spirituel.

Les prêtres de Naacal découvrirent que la terre vivait l'un des derniers moments d'un de ses cycles et prédisent alors une immense catastrophe. Bien que très peu écoutés, ils se mirent à construire des arches protégées par des champs électromagnétiques pouvant pénétrer et détruire toute matière.
Pendant qu'ils prenaient le chemin vers l'est, la terre se mit à trembler en l'an 10900 avant Jésus-Christ et effaça tout signe de civilisation. Cet événement a été retranscrit dans tous les livres sacrés du monde.

Il reste cependant aujourd'hui quelques ruines de ce qui existait à ce moment là, notamment à Baalbek. Ces vestiges posent une grande interrogation car même avec la technologie d'aujourd'hui, nous ne pourrions soulever des poids aussi importants et les disposer aussi précisément. De plus, ces colonnes ont été transportées sur plus de trois kilomètres par delà leur point de construction où il reste encore une pierre inutilisée qui devint finalement un lieu de culte pour les civilisations apparaissant après le déluge.

Il existe également d'autres constructions de ce type à Jerusalem.

Après le cataclysme, ceux qui avaient survécu s'installent en Egypte qui est considéré comme le centre de la surface de la terre et où les énergies telluriques convergent. C'est pour canaliser celle-ci que les pyramides auraient été construites afin de pouvoir guider l'esprit humain.


Ils construisirent aussi le sphinx afin de matérialiser les cycles temporels, sa tête met en valeur le cycle compris entre l'ère du lion et celui du verseau.


Bien loin d'être une civilisation matérialiste, ils voyaient le progrès technologique en association avec le degré d'évolution de l'âme.

Pour eux, l'Homme se réincarne à maintes reprises afin de faire évoluer son âme à travers la sagesse et la connaissance dans cet univers dualiste. C'est après de nombreuses vies que l'âme comprendra enfin que l'équilibre est au centre de tout et que tout ce qui existe doit être respecté. C'est ainsi qu'il accède à la connaissance que le seul sentiment neutre est l'amour.

Le zodiaque de Dendérah montre que cet apprentissage correspond à un cycle cosmique, c'est-à-dire douze ères zodiacales. Avec une révolution complète, le système solaire reçoit le rayonnement de chacune des douze constellations et durant celle-ci, l'esprit se réincarne 700 fois dans des corps avec à chaque fois des paramètres différents.


Tout au long du Nil existait des centres religieux qui étaient appelés chakkras et qui étaient dédiés à l'enseignement d'une phase de la genèse. Chacun des quatre temples étaient consacrés à différentes phases d'existence d'un même dieu avec des noms et des symboles différents.

Tout ceci laisse donc à penser qu'ils étaient en fait monothéistes.

Les prêtres étaient des êtres très respectés et ils étaient capables de diriger leur peuple tout en dirigeant les forces primitives de la nature. Ils enseignaient à leurs disciples les processus d'élévation à travers la réincarnation, l'art, la philosophie, la science et aussi le contrôle de soi. Ils apprenaient ainsi à respecter tout ce qui existe et suivaient une intense préparation physique, mentale et spirituelle. Ils accordaient au moins vingt-et-une années de leur vie à leur formation dans lesquelles ils suivaient les enseignements dans les différents temples qui recouvraient des leçons différentes et où ils finissaient par passer leurs examens.

Chacun de ces temples avaient trois niveaux d'informations qui permettaient de révéler celles-ci à des hommes qui n'étaient pas du même niveau d'évolution.
Sur leurs murs, des hommes avec des têtes d'animaux étaient symbolisés afin de mettre en évidence chacune des caractéristiques de ces derniers dans le fonctionnement de la spiritualité.
Dans chacun des temples, il existait aussi des signes gravés dans la pierre qui n'étaient compréhensible que par les grands prêtres et ceci correspond au troisième niveau.

L'oeil d'Horus était en fait le symbole qui représentait cette caste de prêtres sur laquelle reposait la civilisation egyptienne mais il était également l'emblème de l'école des mystères.

Son sens avait pour but de montrer que par les yeux il était possible de voir l'origine de la vie et de percevoir la volonté divine, la force de Dieu. C'est la force par laquelle l'esprit se concentre dans la matière et se livre à l'expérimentation de la conscience.
Les yeux sont également un symbole de la dualité car l'oeil gauche serait sensible à ce qui est négatif tandis ce que l'oeil droit serait lui sensible au positif, ce qui permet de trouver la vérité par comparaison d'éléments qui sont opposés. Ils produisent la lumière de l'énergie vitale qui rend possible l'intelligence et la compréhension du monde.
L'oeil d'Horus est donc l'oeil qui voit tout.

Ils savaient que la réalité était composée de sept niveaux vibratoires qui correspondaient à des niveaux différents de pouvoir et de force.

Ainsi, le corps est composé de sept chakkras et ils pensaient que chaque homme n'utilisait que l'un d'entre eux au cours de son incarnation en fonction du niveau d'évolution de sa conscience.
Les pyramides qui ont été construites auraient servi à canaliser l'énergie de la terre pour aider les initiés à atteindre le septième niveau de conscience qui serait l'état ultime.

C'est donc par la dualité de la vie que l'homme arrive à parcourir les stades de l'évolution en trouvant un état d'équilibre. Ainsi, même les embuches sur notre chemin nous permettent dans l'absolu de pouvoir évoluer...

PREMIERE PARTIE : L'ECOLE DES MYSTERES




DEUXIEME PARTIE  : OSIRIS, SEIGNEUR DE LA REINCARNATION







TROISIEME PARTIE: LE SPHINX, GARDIEN DE L'HORIZON




QUATRIEME PARTIE: LA FLEUR DE VIE




2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Reportages troublants. Il y a t il possibilité de connaître les sources d informations ?

    RépondreSupprimer